Tchad : les violeurs de Zouhoura condamnés à 10 ans de travaux forcés

Tchad : les violeurs de Zouhoura condamnés à 10 ans de travaux forcés

L’affaire du kidnapping et viole de la lycéenne Zouhoura qui a ému le pays et conduit à des manifestations, semble avoir trouver son dénouement. Les jeunes qui ont commis le forfait ont été jugés et condamnés à 10 ans de travaux forcés par la session criminelle qui a siégé ce jour.

Ils étaient six au lieu de sept à être présenté au juge ce matin, le septième est toujours en cavale après s’être évadé avec l’un de ses compagnons Haggar Brahim Mahamat, qui a été appréhendé en début de semaine. L’évadé Tidjani Miss a été condamné par contumace et écope de la même peine que ses camarades.

Sur les 7 condamnés, Hassan Youssouf a reconnu avoir diffusé sur internet les images sans avoir pris part au viol, il écope de un an de travaux forcés.

La voie de l’appel contre les arrêts de la cour criminelle n’existe pas au Tchad” nous fait savoir un avocat contacté par la rédaction. Ils n’ont aucune issue de secours. “Sauf à saisir la Cour suprême pour violation de la loi. Mais ça, c’est souvent en vain” nous confie-t-il.

2 Commentaires

  1. moukhtar
    1 juillet 2016 at 3 h 08 min Répondre

    Quel fiérté… ce nest pas honorable. Cest pitoyable ça merite même peine de mort. Malgré que la religion le condamne… dapres me cogito il pensent quils le fils des hommes puissants ah si cetait ma j’aller les assassines jusqu’au point où je peux

  2. erebe
    15 juillet 2016 at 12 h 32 min Répondre

    la religion condamne a mort sauf s ils sont mariee

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :