Tchad : les victimes de Habré demandent au gouvernement d’appliquer la décision de justice

Tchad : les victimes de Habré demandent au gouvernement d’appliquer la décision de justice

L’Association des Victimes des Crimes et Répressions de Hissein Habré (AVCRH) a organisé ce samedi 25 mars un sit-in devant le siège de ladite association au quartier Chagoua dans la commune du 7e arrondissement pour rappeler au gouvernement tchadien de mettre en application la décision de la cour criminelle spéciale de N’Djamena. En effet, le verdict de la cour criminelle spécial de N’Djamena est tombé le 25 mars 2015. En cette date anniversaire les victimes rappellent au gouvernement que les décisions de la session criminelle spéciale qui sont entre autres : la mise sur pied de la commission chargée d’exécuté les décisions de l’arrêt du 25 mars 2015 ; l’édification d’un monument sur le site de Hamral Goz en la mémoire des victimes des répressions de Habré dans un délai n’excédant pas un an n’est pas réalisée. Le siège de l’ancienne DDS n’est pas transformé en Musée et surtout le versement des 75 Milliards qui devait être supporté a par égale, par les accusés et l’État tchadien n’a pas eu un début d’exécution. Les victimes condamnent et disent être surpris que certains condamnés lors de la session criminelle spéciale se retrouvent en liberté.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :