Tchad : les travailleurs du public déclenchent une grève illimitée

Tchad : les travailleurs du public déclenchent une grève illimitée

Les travailleurs et travailleuses de la plateforme syndicale se sont réunis ce matin du 26 mai 2018 à la Bourse du travail. A l’issue de la rencontre, ils ont décidé d’entamer une grève illimitée avec service minimum dans le secteur de la santé à partir du lundi 28 mai 2018.

Cette décision intervient après plusieurs rencontres entre la plateforme syndicale revendicative et la présidence de la République pour trouver une solution, suite au moratoire demandé par le chef de l’Etat, Idriss Deby Itno. Selon un accord signé entre le gouvernement et les centrales syndicales, les salaires des travailleurs réduits dans le cadre des mesures d’austérité seront rétablis ce mois de mai. Grande est la surprise des travailleurs de trouver les salaires du mois de mai toujours coupés.

Le président Deby, garant de cet accord avait demandé un moratoire aux centrales syndicales jusqu’à fin 2018 avant que les salaires ne soient rétablis. Les travailleurs ont rejeté la demande du chef de l’Etat et exigent  l’application de l’accord du 14 mars 2018. Au cours de l’assemblée générale de ce matin, les agents de l’Etat sont tous remontés contre le gouvernement tchadien. « Nous avons été dupés par le gouvernement », lance un travailleur. Un autre prend la parole et demande à tous les travailleurs de se mettre à prier pour que Dieu intervienne pour qu’une solution soit trouvée car il n’y a pas une autre solution.

Selon les patrons des syndicats, la rencontre du 25 mai 2018 au Palais rose n’a pas vu la participation du président Deby. « C’est son cabinet qui nous a reçus », dit Barka Michel, le porte-parole de la plateforme syndicale revendicative, par ailleurs président de l’Union des syndicats du Tchad (UST).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :