Tchad: les transporteurs suspendent leur grève

Tchad: les transporteurs suspendent leur grève

Moins de 24 heures après le début de leur grève, les transporteurs routiers, urbains, inter urbain, chauffeurs du Tchad décident de la levée de la grève enclenchée ce matin. Initialement prévue pour deux jours, cette grève a été levée après une rencontre avec le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adoum Younousmi.

Le gouvernement aurait promis de trouver une solution dans les deux semaines. Pendant les deux semaines, transporteurs et gouvernement vont dialoguer pour qu’une issue favorable soit trouvée. Le ministre Adoum Younousmi leur aurait fait savoir que des discussions avec le partenaire chinois la CNPC qui exploite la raffinerie de Djemarya ont été amorcées afin de trouver un mécanisme leur permettant de réduire le prix du carburant sans pour autant pénaliser le budget de l’État.

Au cours d’une assemblée générale évaluative d’urgence, tenue cet après-midi du 22 janvier 2018, les transporteurs surtout les chauffeurs de taxi et bus de N’Djamena demandent au collectif de ne pas lever la grève, car selon eux la grève est prévue pour deux jours. Ils demandent à leur collègue de respecter le mot d’ordre pour ne pas pour passer pour des faibles auprès du gouvernement. « Le gouvernement a fait la sourde oreille lorsque ont a écrit pour annoncer la grève, et ce aujourd’hui que le gouvernement veut dialoguer ? » S’interroge un transporteur dans le groupe.

Cette décision de lever la grève n’a pas fait l’unanimité de l’assemblée, mais elle s’impose pour que le dialogue puisse continuer avec le gouvernement pour que le prix du carburant soit revu en baisse.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :