Tchad : les transporteurs lancent un ultimatum au gouvernement

Tchad : les transporteurs lancent un ultimatum au gouvernement

Le collectif des transporteurs du Tchad donne un délai de 4 jours au gouvernement pour revenir sur sa décision portant augmentation du prix du carburant à la pompe du 4 janvier dernier.

La décision a été prise hier au cours d’une assemblée générale tenue au siège du syndicat national des transports, urbain, inter urbain, chauffeurs routiers et moto taxis. Le collectif entend déclencher une grève si d’ici le 2 mars 2018 le gouvernement ne trouve pas de solution au problème de carburant. Selon le collectif des transporteurs du Tchad, c’est le ministre des Infrastructures, du désenclavement et de l’aviation civile qui a envoyé une correspondance pour demander un sursis jusqu’au 2 mars prochain.

Rappelons que si cette grève est déclenchée, elle sera la deuxième. En effet, le 22 janvier 2018 dernier, les transporteurs ont entamé une grève qui a été suivie dans la capitale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :