Tchad : les tirs d’armes sont interdits à la prochaine proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle

En prélude aux résultats définitifs de l’élection présidentielle, qui seront publiés très prochainement,  par le Conseil Constitutionnel, le ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration M. Ahmat Mahamat Bâchir, interdit, sur toute l’étendue du territoire national,  à toutes les couches de la population le tir des armes à feu, y compris les hommes en treillis. Il prévient que, tout contrevenant s’expose aux textes en vigueur.  En effet, à la proclamation des résultats provisoires proclamés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) dans la nuit d’hier jeudi 21 avril 2016, donnant victorieux le candidat de l’Alliance, Idriss Déby Itno, des militants du MPS et ses alliés ont célébré leur victoire par des coups de feu. Des balles perdues ont blessé plus de 37 personnes à N’Djaména et plusieurs autres à l’intérieur du pays. Certains journaux rapportent qu’il y aurait eu au moins deux morts. Et pourtant ce jour, le candidat de l’Alliance Idriss Déby Itno, tout en remerciant tous ceux qui ont voté pour lui, rappelle que, les résultats de la CENI, n’est que provisoire et il va falloir attendre les résultats définitifs du Conseil Constitutionnel pour fêter réellement. Mais, aussitôt après le départ de son cortège de la Place de la nation où il est venu pour célébrer sa victoire, les militants du MPS et ceux des partis alliés se lancent dans les parades des tirs de fusils pour exprimer leur joie de la réélection provisoire de leur candidat.

Un commentaire

  1. Abdou
    30 avril 2016 at 0 h 40 min Répondre

    De qui se moque-t-on ? On autorise les tirs d’armes à la proclamation des résultats provisoires pour intimider les opposants et la population, et on les interdit à la proclamation des résultats définitifs, avec des menaces à l’appui.. L’objectif de Bâchir et consorts est déjà atteint : population apeurée, opposition intimidée… Et le reste des événements peut peut être mené sur des roulettes. Les décideurs sémi-lettrés prennent les Tchadiens pour des cons.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :