Tchad : les sociétés pétrolières lèvent leur mot d’ordre de grève

Tchad : les sociétés pétrolières lèvent leur mot d’ordre de grève

Les sociétés pétrolières membres du Conseil National des Pétroliers entament une série de négociation avec le gouvernement, pour trouver une issue favorable au différend qui les oppose au ministère du Pétrole et de l’Énergie. Différend en rapport à l’arrêté n°0116-PR-PM-MPE-2017, portant désignation de douze marketeurs à titre provisoire. Ainsi, la grève de protestation contre cet arrêté du ministère du Pétrole annoncé pour le jeudi 15 juin 2017 est reportée sine die. Ces sociétés avaient même menacé de fermer leurs stations-service. Elles menacent même de fermer leurs entreprises mettre en chômage près de 4 000 personnes. Ce pas en arrière du Conseil National des Pétroliers, c’est pour permettre au gouvernement de revoir sa copie et prendre des décisions plus souples et plus transparentes. « Au niveau du CNP, nous sommes attachés à la valeur cardinale du dialogue, comme nous l’avons toujours dit, nous sommes prêts à discuter pour trouver une solution à ce différend. Nous avons eu des fermes promesses. En attendant, les marketeurs non retenus doivent s’approvisionner auprès d’autres sociétés pétrolières désignées par l’arrêté, le temps de trouver une issue négociée » déclare en substance le président du CNP, M. Mahamat Saleh Issa.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :