Tchad : les retraités menacent de descendre dans la rue dans les 72 heures

Tchad : les retraités menacent de descendre dans la rue dans les 72 heures

Les retraitées du Tchad décident de faire une manifestation dans les 72 heures si le gouvernement ne paie pas les deux derniers trimestres de l’année 2016. La fédération syndicale des fonctionnaires civils, militaires, veufs et orphelins retraités du Tchad a tenu ce matin à la bourse du travail une Assemblée Générale extraordinaire. L’objet de la rencontre est de faire la situation des pensions des retraités et traitements des dossiers relatifs. La manifestation de protestation que les retraités du Tchad entendent organiser demain, c’est pour attirer la haute attention des autorités politiques du Tchad que les pensions de retraite sont des allocations viagères ; leurs versements aux titulaires ne doivent souffrir d’aucun report, ni retard, et aussi pour demander au gouvernement de rendre efficace la gestion de cette institution chargée de payer cette allocation viagère aux titulaires.

Selon le président Jean Baptiste Laoukole, ces hommes et femmes âgées, fatigués, vulnérables, sujets à toutes sortes de maladies, prennent la décision de sortir dans la rue pour exprimer leur désarroi, parce que les maigres revenus qu’ils attendaient avec beaucoup de patience en vue d’assurer leur nourriture sont confisqués sans raison valable. Selon le bureau du syndicat des retraités, depuis l’accession du Tchad à la souveraineté internationale, jusqu’à la date du 31 décembre 2015, les retraités trainent déjà des arriérés de pension de plus de 6 milliards de FCFA. En 2016 selon le bureau du syndicat, grâce à l’aide de l’agence française de développement, l’état tchadien a pu verser deux premiers trimestres de pension aux retraites. Selon le dire des membres du bureau du syndicat des retraités, la direction de la CNRT avait proposé au gouvernement de faire consolider en arriérés les montants de pensions de deux derniers trimestres de 2016 non payés de prés 9 milliards FCFA. En plus de ces revendications, les retraités attendent aussi les deux premiers trimestres échus au titre de l’année en cours qui ne sont pas encore payés. En plus de cela, les retraités rencontrent d’énormes difficultés, tels que les retards extrêmement longs dans le traitement des dossiers de pensions, les liquidations des pensions en faveur des ayants droit, etc.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :