Tchad : les Oulema des pays du Sahel échangent sur l’extrémisme violent à N’Djaména

Tchad : les Oulema des pays du Sahel échangent sur l’extrémisme violent à N’Djaména

Ouverture mardi 24 janvier 2017,  de l’atelier des oulémas des pays du sahel à  la grande mosquée roi Fayçal de N’Djamena.  La cérémonie a été présidée par le ministre de la Sécurité publique Ahmat Mahamat Bachir qui a ouvert les travaux de ce 5e atelier de la Ligue des oulémas, prêcheurs et imams des pays du Sahel,  en présence du président du conseil supérieur des affaires islamiques du Tchad (CSAI) et plusieurs autres personnalités et religieux.

Les participants échangeront conformément aux attentes sur le thème «le rôle des oulémas dans la protection des jeunes contre le radicalisme et l’extrémisme violent ». Ceci dans le but de dégager les objectifs recherchés par les pays membres. Pendant les assises, les participants partageront leurs expériences dans la lutte contre le radicalisme et l’extrémisme violent. Chaque pays aura à présenter son  expérience en la matière.

Il faut dire que  le terrorisme ne se limite pas seulement à la force, mais c’est aussi un combat idéologique, théologique, s’accordent à dire les organisateurs.

Pendant les deux jours, les participants se pencheront sur les voix et moyens pour véhiculer le message de la paix par les outils religieux pour éradiquer l’extrémisme.

Laisser un commentaire