dimanche 25 septembre 2022

Tchad : les lauréats de l’ENASS et des écoles provinciales manifestent une fois de plus pour leur intégration


Les lauréats de L’ENASS (École nationale des agents sociaux et sanitaires) et des écoles provinciales ont manifesté ce jeudi 15 septembre 2022 devant le ministère de la santé publique. Ils se disent manipulés par le ministère de la Fonction publique et le ministère de la Santé publique.

C’est pour la deuxième fois que les lauréats de L’ENASS et des écoles provinciales manifestent devant le ministère de la santé publique pour revendiquer leur intégration à la fonction publique. Ils se disent manipuler par les deux ministres. “L’administration n’est pas verbale , nous sommes allés au ministère de la fonction publique on nous dit que le problème est au ministère de la santé publique, au ministère de la santé publique on nous dit que le problème est au ministère de la fonction publique, donc de préférence nous on veut que les deux inspecteurs et nos représentants se trouvent et ils vont desceller là où se trouve le problème. Donc à l’instant on demande à l’inspecteur du ministère de la santé publique d’aller au ministère de la fonction avec nos représentants si non nous allons pas rentrer “, a indiqué Adamou Hamane Woguené, l’un des lauréats de L’ENASS.


Il poursuit que “C’est le ministère de la santé publique qui est complice. Soit ils nous intègrent soit ils ferment l’école et nous disent maintenant on ne forment plus dans les écoles étatiques “.


Mariam Djibrine Assali, représentante des lauréats constate avec regret que les deux ministres ne sont pas en étroite collaboration. “On a constaté avec regret que les deux ministres ne sont pas en étroite collaboration, nous on a passé un concours pour entrer à l’école. Avant qu’on puisse passer ce concours, le ministère de la santé publique, le ministre de la fonction publique et le ministère de finance s’étendent avant de lancer le concours “.


De tout ce qui précède les lauréats de L’ENASS et des écoles provinciales comptent “passer à la vitesse supérieure” et envisagent entreprendre des grandes actions dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

économie

Une sentinelle ligotée et étranglée à Sabangali

Un corps sans vie d’un homme est retrouvé ce matin au quartier Sabangali dans le 3ème arrondissement de N'Djamena. L’homme s’appelle Abdoulaye Mahamat, âgé...

Abéché : la délégation sanitaire dément l’existence d’une maladie mystérieuse

Par un communiqué officiel, la délégation sanitaire provinciale du Ouaddai a fait le point sur ce que la mairie d'Abéché qualifie d'une maladie mystérieuse...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
948 votes · 949 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité