Tchad : les journalistes de l’ATPE exigent la tenue du conseil d’administration de leur média

Tchad : les journalistes de l’ATPE exigent la tenue du conseil d’administration de leur média

Les agents de l’Agence tchadienne de presse et d’édition (ATPE) ont tenu une assemblée générale le mardi 16 octobre pour se pencher sur les conditions de leur travail. Dans un communiqué de presse rendu public à la fin de cette rencontre, plusieurs  plaintes et recommandations ont été retenues.  

Plaintes

Les journalistes de l’ATPE se disent indignés du fait que depuis plus de cinq ans, le conseil d’administration ne se tienne pas après les passages de trois ministres à la tête du département de la Communication. Ce qui a des conséquences directes sur les conditions de vie et de travail des agents peut-on lire dans le communiqué de presse. Pour les agents de l’ATPE, l’agence qui était censé être à la base de l’information ne l’est plus. Car, ” il n’y a même pas de la connexion internet depuis plus deux ans au niveau de l’agence. Le moyen de déplacement repose sur un seul bus qui d’ailleurs amorti mettant même la vie des reporters en danger “, précise le communiqué.

Recommandations

L’assemblée générale exige que le conseil d’administration se tienne dans un délai d’un mois à compter du 16 octobre. A défaut l’ATPE doit intégrer l’Office des médias publics du Tchad en cours de création. Elle demande également entre autres que la subvention de l’ATPE soit versée dans un bref délai ; l’amélioration des conditions de travail et la délocalisation du siège de l’ATPE dans un édifice public.

Le personnel d’avertir, passé ce délai il se réserve le droit de prendre les mesures qui s’imposent.

Laisser un commentaire