Tchad : “Les indemnités et primes ne sont pas supprimées” Abderamane Mouctar

0
18

L’appel à la grève lancé par l’UST (Union des Syndicats du Tchad) a fait sortir le ministre de la fonction publique, du Travail et de l’emploi hors de ses gong. C’est lors d’un point de presse tenu hier après-midi qu’Abderamane Mouctar Mahamat a voulu rassuré les fonctionnaires en ce qui motive cet appel à la grève. Pour lui « au titre des indemnités et primes allouées aux travailleurs du secteur public, le gouvernement tient à éclairer les sceptiques qu’il n’a jamais été procédé a leur suppression ». C’est comme dire, circulez il n’y a rien à voir.

Plus loin il continue « au titre de salaire, les travailleurs ne connaissent, à ce jour, aucun arriérés sur l’ensemble du territoire. Au titre de subventions des hôpitaux et de la gratuité des soins, toutes les premières ont été effectives. Les approvisionnements se font régulièrement, tant à N’Djamena que dans les régions. Concernant les pensions des retraites, tous les coupons ont été payes sur l’ensemble du territoire national. Par conséquent, il n’y a aucun arriéré, Pour la question de subsides des maitres communautaires et le paiement des primes des enseignants, les discussions ouvertes se déroulent en parfaite harmonie avec les intéressés. »

L’UST avait appelé les fonctionnaires à observer une grève de trois jours à compter d’aujourd’hui. Pour revendiquer le versement des revenus douaniers au trésor public, la non suppression des primes et le versement des arriérés des bourses et pensions.

 

Leave a Reply