Tchad : les friands de maïs se régalent

Tchad : les friands de maïs se régalent

SOCIETE – Dans les marchés de la ville de N’Djaména, l’apparition du maïs s’observe. Grillé ou cuit, cet aliment très apprécié est visible aux abords des rues, sur des étales ou avec les marchands ambulants. Un simple aliment aux nombreux vertus pour l’Homme.

Grillé ou cuit, le maïs envahit les rues de N’Djaména. Un tour dans les marchés et dans les rues permet de se mettre à l’évidence que c’est la saison des maïs. Un céréale apprécié par la plupart de la population.

« J’aime trop le maïs cuit, c’est un aliment naturel et surtout que s’est délicieux », lance tout sourire Yannick Gatta Goulou. Pour Mahamat  Idriss, le maïs est devenu un amuse-gueule, sa famille ne peut s’en passer chaque soir. « Depuis quelques jours en rentrant du boulot j’achète le maïs. Ma femme me fait griller et je mange le soir avec mes enfants. C’est notre préféré. On va en profiter en cette période avant que cela ne disparaisse», explique-t-il.

Pour Nathalie Remadji commerçante au marché central, la vente de maïs rapporte beaucoup, car elle constate un fort attachement de la population pour cet aliment, depuis son apparition. Les femmes achètent avec elle pour leurs ménages et d’autres pour revendre. « Je vends trois  sacs de maïs  par jours lorsqu’il y a pas trop de clients. Je me fais des bénéfices et ça me permet d’avancer dans mon commerce. Je confirme que les gens aiment trop le maïs » affirme-t-elle.

Le maïs est non seulement aimé pour sa saveur. Il a aussi des vertus pour le bon fonctionnement  du corps. Selon le nutritionniste Djenodji Beamlaou Maxime,  le maïs regorge beaucoup d’éléments favorables dans la croissance des organes de l’Homme.

« Le maïs, sur le plan énergétique, nous apporte 78,6Kcal pour 100g d’aliments. Il est riche en vitamine B1, B3 et B5 qui participent à de nombreuses réactions métaboliques et contribuent à la production d’énergie. Il y a également les minéraux comme le potassium, le magnésium, le manganèse», explique Djenodji Beamlaou Maxime. Il ajoute que la richesse du maïs en vitamine et minéraux favorise l’élimination des toxines dans la lutte contre les calculs, la goutte, les coliques ou la cystite.  

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :