Tchad : les étudiants de l’université de N’Djamena suspendent les cours

0
211

Les étudiants décident de suspendre les cours jusqu’à nouvel ordre. La décision a été prise lors d’une assemblée générale tenue ce matin dans les locaux des facultés d’Ardep Djoumal. Pour eux cette décision est légitime pour contester le verdict rendu par les trois juges hier, condamnant 72 étudiants à un mois d’emprisonnement ferme et d’une amande de 5.000 FCFA chacun.

Lors de ce verdict, 6 étudiants sur les détenus étaient relâchés au bénéfice  du doute parmi lesquelles on compte des filles et des malades. Pour Maitre Kagombé Alain de la défense, personne n’a puis définir avec exactitude, si les étudiants arrêtés ont commis les charges retenues contre eux. D’après lui, c’est dans un mouvement de foule que ces derniers ont été appréhendés en s’interrogeant sur le verdict rendu par les trois juges. « Curieusement les trois juges ont retenu tout un mois d’emprisonnement », déclare-t-il.

Maitre Kagombé Alain de préciser qu’il y a une main derrière ce procès en déclarant que la défense fera appel dans un bref délai. Il faut noter que les étudiants condamnés étaient évacués de la salle de l’audience par la porte de derrière du tribunal de grande instance de N’Djamena. L’audience qui est publique a été interdite aux journalistes, parents et amies des étudiants  sur instruction des autorités selon les gendarmes.

Laisser un commentaire