Tchad : les enseignants de l’université de N’Djamena menacent d’entrer en grève

Tchad : les enseignants de l’université de N’Djamena menacent d’entrer en grève

Dans un communiqué de presse, la section SYNECS de l’université de N’Djamena dénonce la gestion des finances, qu’elle qualifie de calamiteuse. Selon elle la gestion calamiteuse est à l’origine du retard de paiement de 6 mois des primes des enseignants, 5 mois de salaires des enseignants contractuels et 3 mois des frais de vacation des heures supplémentaires, des frais des jurys et des soutenances. Dans le même document, la section SYNECS déplore l’indifférence qu’elle dit d’immorale et insultant des autorités rectorales soutenues par le ministre de l’enseignent supérieur. Face à cette situation, la section SYNECS de N’Djamena décide de suspendre toutes les activités académiques à l’université de N’Djamena à partir du lundi 10 avril prochain jusqu’à satisfaction des points de revendication.

2 Commentaires

  1. Abdelkader ismael
    5 avril 2017 at 10 h 37 min Répondre

    Grave encore se pays souffre de une marasme économique que le gouvernement lui même nom arrive pas à avouer cmt en est très il arrivé à cela

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :