dimanche 25 septembre 2022

Tchad : les énarques formés au Niger s’organisent en association pour mieux servir le pays

Les énarques tchadiens issus de l’ENAM (École nationale d’administration et de magistrature) de Niamey au Niger ont lancé ce samedi 5 juin dans un hôtel de la place leur association pour mieux servir et s’outiller face aux nombreux défis de leur profession.

L’Association des diplômés tchadiens de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature du Niger a placé sa naissance sous ce socle : “énarques face aux défis de la modernisation de l’administration publique”.

Le DG de l’Ecole nationale d’administration (ENA) du Tchad, Senoussi Hassana Abdoulaye loue les mérites de l’ENAM du Niger qui a formé plus de 500 élèves tchadiens qui travaillent aujourd’hui dans l’administration publique. “Ils sont performants et efficaces. Dans quelques mois, sera acté un partenariat entre l’ENAM du Niger et celle du Tchad. Ceux issus de cette fertile coopération devront se mettre au service de l’intérêt général et ne devront pas perdre de vue les valeurs cardinales de tous les énarques (…)”, suggère-t-il.

Quant au président de cette association, Djibrine A. Mahamat, “les valeurs de rigueur, d’intégrité et d’humidité seront leur moteur”, promet-il. Avant de marteler : “énarque un jour, énarque pour toujours. Notre mission c’est servir et non se servir (…)”.

L’ambassadeur du Niger, Cissé Ousmane, appelle lui à la capitalisation de cette riche coopération entre le Tchad et le Niger qui sont des pays frères (…)”.

Lançant officiellement l’association, le Secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur, Mamadou Gana Boukar, demande aux énarques de jouer pleinement leur partition car la jeunesse est l’avenir du pays. Il conseille “aux énarques du Niger d’inscrire dans leurs plans d’action les bonnes pratiques, les comportements citoyens et vertueux, etc. car le pays a besoin des jeunes en cette période critique (…)”.

Quelques résolutions sont prises au sortir de l’événement à savoir :

  • Les énarques du Niger s’engagent à promouvoir la culture de l’excellence et le professionnalisme dans l’Administration publique tchadienne ;
  • Servir de guides et d’exemples à tous les jeunes diplômés de l’ENAM dans la recherche des opportunités, de stages, de formations et d’emplois ;
  • Se rendre disponibles à accompagner les autorités dans la modernisation de l’Administration Publique.

Enfin, ces derniers recommandent au gouvernement de prendre en compte le recrutement à la fonction publique des diplômés de l’ENAM du Niger et d’ailleurs pour un bon fonctionnement de l’Administration publique, de responsabiliser les énarques dans l’Administration publique, d’identifier un corps des énarques en lui fixant un statut particulier, d’impliquer les énarques à l’élaboration, à la gestion, la mise en œuvre, au suivi et évaluation de la politique publique, d’adopter une politique de gestion rationnelle des ressources humaines.

Laisser un commentaire

économie

La miss du 9ème arrondissement de N’Djamena sensibilise les jeunes sur les dangers de l’alcool

La miss du 9eme arrondissement, Dada Tepel Edith, a organisé une conférence débat, ce samedi, à septembre à la Maison des jeunes de Walia....

Une sentinelle ligotée et étranglée à Sabangali

Un corps sans vie d’un homme est retrouvé ce matin au quartier Sabangali dans le 3ème arrondissement de N'Djamena. L’homme s’appelle Abdoulaye Mahamat, âgé...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
948 votes · 949 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité