Tchad : les élèves de l’ENS ont cadenassé les portes de leur administration

Tchad : les élèves de l’ENS ont cadenassé les portes de leur administration

EDUCATION – Le mouvement d’humeur des élèves de l’Ecole normale supérieure de N’Djamena de ce vendredi 6 décembre a été contenu par les éléments de la Police du CSP 3 qui ne les ont pas tout de même empêchés de fermer l’administration.

La devanture de l’Ecole normale supérieure (ENS) de N’Djamena a été prise d’assaut par les éléments de la Police du CSP 3 ce matin du 6 décembre 2019 pour  empêcher les  élèves de manifester. Mais cette présence  des forces de l’ordre n’a pas empêché ces derniers de poser leur acte. Ils ont réussi à faire sortir le personnel et cadenasser la porte de l’administration.   

A RELIRE : les élèves de l’ENS de N’Djamena boudent leur stage

Selon le secrétaire des élèves de l’ENS, Sabre Djerang Roland, les élèves veulent une garantie qu’ils auront leurs frais de stage et les matériels didactiques. Mais ils sont trainés entre l’administration et le chef de département de stage. Il estime que la direction soutient une partie des élèves pour les envoyer au terrain. « La direction elle-même par le biais du directeur général était descendu le 1er jour de stage (mercredi) au lycée féminin et a dit à la directrice que le problème est résolu. Et il a sorti une note qui indique que tous ceux qui refusent  d’aller en stage seront punis et considérés comme redoublants. C’est qui a mécontenté les élèves», explique-t-il. Le secrétaire affirme que cette lutte continuera jusqu’à satisfaction totale.

En rappel, ces élèves réclament les frais de stage et les matériels didactiques avant la descente au terrain pour les travaux de stage.

Djimhodoum Serge

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :