samedi 23 octobre 2021

Tchad : les associations de droits de l’homme prennent en main le dossier Zouhoura

La famille de Zouhoura par la voix d’un des leurs, vient d’annoncer qu’elle laisse la gestion de l’affaire du viol de leur fille à un collectif d’associations des droits de l’homme. Ce collectif va se charger de l’instruction et s’assurer que justice soit rendu conformément aux textes de loi.

La famille fait savoir qu’elle aura pour autant un regard sur l’instruction et suivra l’affaire de très près. Ils comptent faire une communication ce soir dans ce sens pour informer l’opinion publique.

Pour rappel, le 8 février dernier, des jeunes hommes ont enlevé Zouhoura à la sortie de l’école et l’ont séquestrée avant de la relâcher.

Des images humiliantes et insupportables de la jeune fille, circulent sur les réseaux sociaux. Cette fuite crée très vite un tollé général au sein de l’opinion depuis s’en est suivi une mobilisation forte.

Laisser un commentaire

économie

Création d’une plateforme d’acteurs non gouvernementaux de lutte contre les épidémies au Tchad

Une assemblée générale constitutive des organisations de la société civile qui s’est ouverte ce matin au CEFOD, à N'Djaména, a décidé de la création...

Le film ”Lingui” de Mahamat Saleh Haroun remporte le Prix spécial de l’Assemblée nationale du Burkina Faso

En lice à la dernière édition du Fespaco au Burkina, le film de Mahamat Saleh Haroun remporte un prix. Il s’agit du « Prix spécial...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
474 votes · 475 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité