Tchad : les associations de droits de l’homme prennent en main le dossier Zouhoura

Tchad : les associations de droits de l’homme prennent en main le dossier Zouhoura

La famille de Zouhoura par la voix d’un des leurs, vient d’annoncer qu’elle laisse la gestion de l’affaire du viol de leur fille à un collectif d’associations des droits de l’homme. Ce collectif va se charger de l’instruction et s’assurer que justice soit rendu conformément aux textes de loi.

La famille fait savoir qu’elle aura pour autant un regard sur l’instruction et suivra l’affaire de très près. Ils comptent faire une communication ce soir dans ce sens pour informer l’opinion publique.

Pour rappel, le 8 février dernier, des jeunes hommes ont enlevé Zouhoura à la sortie de l’école et l’ont séquestrée avant de la relâcher.

Des images humiliantes et insupportables de la jeune fille, circulent sur les réseaux sociaux. Cette fuite crée très vite un tollé général au sein de l’opinion depuis s’en est suivi une mobilisation forte.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :