Tchad : les 5 défis de Dr Dingaonarbé Faustin pour redynamiser la faculté des sciences humaines et sociales

Tchad : les 5 défis de Dr Dingaonarbé Faustin pour redynamiser la faculté des sciences humaines et sociales

ENSEIGNEMENT- Dr Faustin Dingaonarbé a dévoilé les défis à relever pour améliorer les conditions d’études au sein de la faculté dont il a la responsabilité depuis le 29 juin 2020. C’est dans un entretien accordé exclusivement à Tchadinfos par le nouveau doyen de la faculté des sciences humaines et sociales de l’université de N’Djamena,

La faculté des sciences humaines et sociales de l’université N’Djamena, logée sur le  site universitaire de Toukra,  est l’une des facultés à regorger un nombre pléthorique d’étudiants. Elle est confrontée  à d’énormes difficultés. L’élasticité de l’année académique, mouvement d’humeur des étudiants, l’application partielle du système Licence-Master-Doctorat et autres.

Pour son séjour à la tête de cette faculté, Dr Faustin Dingaonarbé, éminent philosophe politique s’est fixé des défis en vue d’assurer le bon fonctionnement de ce département. Sur le plan académique, “le lion du Synecs” (syndicat national des  enseignants  et chercheurs du supérieur), comme le surnomme ses camarades de lutte syndicale, a placé l’application du Système LMD comme défi primordial. « A ma prise de fonction, mon  principal défi était de faire assoir le système LMD »,a-t-il déclaré

Comme innovation, le nouveau doyen de la faculté des sciences humaines et sociales et son équipe travaillent d’arrache-pied pour créer d’autres filières du cycle Master. En philosophie, un partenariat est en cours avec une université française pour mettre en place un Master en philosophie de management qui va regrouper les étudiants en droit, économie, philosophie et sociologie.

Cette nouvelle filière sera ouverte dès la rentrée académique 2020-2021. «Deuxième élément,  moi en tant que philosophe et syndicaliste de surcroît, comme le Tchad a beaucoup de problèmes, je souhaite créer une autre filière qui est la psychologie pour permettre aux Tchadiens de se connaître ».

Dr Faustin affirme être en négociation avec les techniciens pour le rétablissement du réseau internet dans le site universitaire de Toukra. Il souhaite rendre opérationnel trois salles équipées d’ordinateurs avec le concours des autorités rectorales. Ces salles seront mises à la disposition des étudiants et enseignants pour leurs recherches.

Au campus universitaire situé à la sortie sud de la capitale, les étudiants éprouvent d’énormes difficultés en termes de transport et de restauration. La nouvelle équipe envisage un renforcement pour ces œuvres universitaires. Pour y répondre, « je vais me forcer personnellement à convoquer les délégués et de passer de salle en salle pour signifier aux étudiants que leurs soucis c’est d’étudier et finir. Le gouvernement de son côté, fera aussi des efforts. Parce qu’aucun père au monde ne peut posséder  quelque chose et refuser à son fils » déclare le doyen Dingaonarbé.

Par ailleurs il invite les étudiants à aimer les études et la vraie école. « Il est dit quelque part que celui qui n’a pas étudié est dangereux pour lui et pour son entourage», a-t-il conclu.

3 Commentaires

  1. Ndjikson
    4 août 2020 at 10 h 40 min Répondre

    Mes analyses objectives:
    Deux derniers défis sont à applaudis, mais pour ma part, le changement de sa grade devrait être un premier défi! Car dans un pays normal, un pays en santé, un Dr ne peut jamais être un chef de département, grave encore un doyen.je suggère qu’il doit placer le changement de sa grade en première position. On ne peut pas créer des filières par plaisir, creer pour former des gens qui n’ont pas des compétences, il sera responsable d’enfoncer des personnes que ces formations vont donner. Il faut qu’il réfléchi comme intellectuel et non comme politicien.
    Transmettez fidèlement ce message, il va beaucoup réfléchir, et ça peut l’aider.

    • Minguebaye
      5 août 2020 at 7 h 19 min Répondre

      Ce des manœuvres dilattoir,la pure démagogie.

  2. ABDELKERIM
    5 août 2020 at 17 h 24 min Répondre

    Le pays a besoin des economistes et des Hommes integre qui ont une vision d’innovation

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :