Tchad : les 4 lauréats de la coupe panafricaine de débat honorés par la fondation Grand cœur

La fondation Grand cœur a organisé ce mardi 6 août 2019 à son siège une cérémonie de remise de prix aux lauréats de la Coupe panafricaine de débat (CO.PA.D).

Les « Sao du débat » sont rentrés ce 5 août 2019 de Ouagadougou après leur participation à la coupe panafricaine de débat. Leur 2 e place à cette compétition a été une occasion pour la fondation Grand cœur de les recevoir avec des honneurs ce 6 août. Cette cérémonie a vu la présence du ministre de l’Enseignement supérieur, de ses homologues en charge de la Culture et de la Jeunesse.

Dans son discours, le secrétaire général de la fondation Grand cœur, Mme Habiba Sahoulba n’a pas manqué de rappeler la prestance des quatre jeunes lors de la coupe. « L’équipe du Tchad a secoué tout le monde par sa présence, son élégance, sa prestance, sa tenue en éveil de l’auditoire très nombreux et divers, et surtout par son imminente culture. Des réponses à tout, avec des exemples, des évènements, des dates et des références. Notre équipe a aussi toujours eu une maîtrise du temps de parole et elle a séduit et elle est restée très attendue à chaque étape », déclare sourire aux lèvres Mme Habiba Sahoulba.

Pour elle, cette première participation a « honoré notre pays » et cela a contribué à changer l’image du Tchad souvent négative en Afrique. Un avis que partage l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur Ahmat Taboye, qui était également membre du jury de la Coupe panafricaine de débat (CO.PA.D).

« Au début j’avais un peu peur. Comme tout le monde le disait notamment de l’autre côté de l’Afrique que nous ne sommes qu’une espèce de vache mangeuse ou tout au plus des gens qui sont prêts à frapper. Mais d’entrée de jeu, le Tchad a battu le Cameroun. En général, quand on voit quelqu’un ne pas réussir à un examen, on lui demandait si son bac était tchadien. Ces jeunes ont été admirables malgré cette image détestable qu’on a du Tchad » explique l’ancien ministre Ahmat Taboye.

L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur demande par cette occasion à la première dame Hinda Deby Itno d’organiser une compétition inter ville de débat qui permettrait de dénicher le « crème des débateurs » afin de maintenir le cap dans cette compétition.

Le secrétaire général de la fondation et les ministres ont procédé tour à tour à la remise d’un chèque d’un million à chacun des débateurs. Puis les débatteurs ont présenté aux autorités les prix qu’ils ont reçus à Ouagadougou. Enfin, le jeune débateur Mahamat Ahmat Adoum a remercié les autorités de leur soutien lors de cette Coupe panafricaine de débat.

Laisser un commentaire