Tchad : l’Equato-guinéen Andres Essono Ondo a été libéré

Tchad : l’Equato-guinéen Andres Essono Ondo a été libéré

POLITIQUE- Arrêté en marge du congrès avorté de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) à Mongo, l’opposant équato-guinéen, Andres Essono Ondo, est libéré.

La nouvelle de sa libération a été annoncée par l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) à travers un communiqué rendu officiel ce 24 avril.

L’opposant équato-guinéen, Andres Essono Ondo, a été relaxé. Aussitôt en liberté, il a quitté la capitale tchadienne à destination de Malabo, en Guinée-Equatoriale, souligne le communiqué.

« Le Tchad n’est pas un marchand d’arme ni un fournisseur des mercenaires », renseigne le communiqué.

Le président du parti convergence pour la démocratie sociale en Guinée- Equatoriale a été arrêté à Mongo dans la province du Guéra où il devrait prendre part au 6ème congrès ordinaire de l’UNDR.

L’UNDR informe l’opinion qu’aucune charge n’a été retenue contre lui. Par contre, elle déplore les faits les qualifiant d’amateurisme de la part des services de sécurité. Selon elle, le service des sécurité aurait dû suivre l’intéressé et se renseigner davantage avant de l’arrêter.

Par ailleurs, l’UNDR invite les autorités équato-guinéennes à plus de retenue et de dignité à l’égard d’Andres Essono Ondo.

Laisser un commentaire