Tchad : l’épidémie du Chikungunya au centre d’une réunion à la présidence


Santé – Le ministre d’Etat, ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, Kalzeubé payimi Deubet a dirigé ce matin du 31 août, une réunion ministérielle élargie consacrée à la situation liée à l’épidémie du Chikungunya dont les premiers cas ont été notifiés le 14 août à Abéché dans la province du Ouaddai. Des mesures supplémentaires ont été prises afin de contenir cette maladie.

La lutte contre le Chikungunya entre dans une nouvelle phase. Les contours de la riposte ont été définis au cours de cette réunion. L’état des lieux fait par le Ministre de la santé et de la solidarité s’appuie sur la base de sa descente sur le terrain le vendredi 28 août, accompagné du Secrétaire d’Etat à la santé, Dr Djidji Ali Sougoudji, qui s’y trouve encore.

Au total, 9027 cas sont recensés à l’Est du pays et zéro décès, à cette date. « Mais il n’y a aucune raison de s’alarmer, la situation est sous contrôle », tempère Dr Abdoulaye Sabre Fadoul.

Les mesures prises concernent entre autres, le renforcement de la lutte anti-vectorielle sur place à Abéché, la dotation des services municipaux et les services de santé de matériels de désinfection et des médicaments, pour d’une part, éradiquer l’épidémie, et, d’autre part, empêcher sa propagation dans le reste du pays.

Un plan de contingence national est en cours de validation. Les termes de ce plan vont permettre d’accroître cette lutte.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :