mardi 4 octobre 2022

Tchad : le syndicat des agents du ministère en charge de l’eau voit le jour

Une cérémonie d’installation du bureau exécutif du Syndicat national des agents du ministère en charge de l’eau a lieu ce mercredi 22 juin, dans l’enceinte du ministère de l’Hydraulique. C’est en présence du Secrétaire général dudit département, Mahamat Alifa Moussa et du Secrétaire général de la Confédération indépendante des syndicats du Tchad (CIST), Mahamat Nasradine Moussa.

Dans son allocution, le Secrétaire général du Syndicat des agents du ministère en charge de l’eau, Oumar Alfaroukh Cherif Adoum, indique que la constitution du syndicat national des agents du ministère en charge de l’eau n’est pas fortuite. Elle provient d’une ambition qui va dans les mêmes orientations que l’Organisation internationale des travailleurs (OIT). Cette ambition vise à défendre les intérêts moraux, matériels, socioéconomiques et professionnels des travailleurs face à toutes les formes d’exploitation.

« L’objectif du Synameau est de conscientiser les travailleurs dans leurs droits et devoirs, de cultiver l’esprit d’écoute et de dialogue et l’améliorer les conditions de vie et de santé des agents », a-t-il fait savoir.

Le Secrétaire général de la confédération indépendante des syndicats du Tchad (CIST), Mahamat Nasradine Moussa, lors de l’installation du bureau du Syndicat des agents du ministère en charge de l’eau (Synameau), déclare que si le syndicat est une sorte d’association qui assure l’organisation et la défense des salariés pour la reconnaissance et le respect de leurs droits professionnels, économiques et sociaux, il n’est pas pour autant l’ennemi du ministère. Au contraire, c’est d’abord et surtout un partenaire dont la contribution, associée à celle des pouvoirs publics, est un facteur de climat apaisé, d’épanouissement des travailleurs et d’amélioration sensible de la productivité.

Mahamat Nasradine Moussa a rappelé aux adhérents que le rôle d’un syndicat dans un ministère ne consiste pas à s’opposer à tout propos à ce dernier, ou à ses décisions. Plutôt le rôle du syndicat dans un département ministériel consiste à :

  • Faire respecter les droits professionnels, économiques et sociaux des travailleurs à travers un dialogue franc avec le ministère ;
  • Chercher toujours un terrain d’entente dans la mesure où finalement c’est l’épanouissement des travailleurs, la performance des services, et la bonne marche des activités qui constituent l’enjeu majeur ;
  • Préférer le consensus à la confrontation.

Le Secrétaire général du département, Mahamat Alifa Moussa, invite les syndicalistes à œuvrer dans une franche et sincère collaboration avec l’administration centrale.

Laisser un commentaire

économie

Moyen-Chari : début de l’enrôlement biométrique des retraités

L'enrôlement biométrique des retraités de la province du Moyen-Chari a débuté ce 3 octobre 2023 à Sarh. Le lancement a été fait par le...

Le Programme des volontaires des Nations Unies et ses partenaires commémorent la journée internationale de la paix

Le Programme des volontaires des Nations Unies et ses partenaires ont célébré le 30 septembre, en différé, la journée internationale de la paix. Elle...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
955 votes · 956 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité