Tchad : Le secteur privé explore la piste de la relance économique

Tchad : Le secteur privé explore la piste de la relance économique

La semaine nationale de réflexion sur la contribution du secteur privé à la relance économique a été ouverte ce 3 octobre 2018 à N’Djamena. La cérémonie a été présidée par le président de la République Idriss Deby Itno.

Cette initiative de la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture, des mines et d’artisanat (CCIAMA) est une première dans l’histoire économique du Tchad. Car, c’est pour la première fois que l’ensemble des opérateurs économiques du secteur privé se réunissent pour poser un diagnostic du secteur afin de jeter les bases d’une ère nouvelle. Ce forum qui a été ouvert ce 3 octobre 2018 à N’Djamena recherche les objectifs  suivant : la diversification de l’économie tchadienne et l’encrage des nouvelles pratiques des affaires au Tchad.

Durant quatre jours, cinq conférences-débats essentiellement centrées sur le secteur privé en relation avec l’économie seront organisées. Des ateliers, de symposium et une foire MiinTchad sont au programme.

Pour le président de la CCIAMA, Amir Adoudou Artine, il faut adapter l’économie nationale au contexte mondial. « Le constat que nous, Africains et en particulier Tchadiens, devons tirer de cette évidence dans le secteur économique qui se profile, dépendra de notre capacité à être résilient aux changements. Nous devons adapter nos économies et nos entreprises pour suivre l’évolution et la  marche du monde » a-t-il déclaré. Il a par ailleurs interpellé le gouvernement et les opérateurs économiques à transformer la sortie de la crise en une véritable relance économique. «  A ce titre, des propositions concrètes ont été avancées en amont du forum qui nous réunit aujourd’hui et seront examinées par tous les intervenants de la Relance pour des actions pragmatiques et concertées ». Dans son mot de circonstance, le ministre des Mines, de développement industriel et commercial et de la promotion du secteur privé, M. Youssouf Abassalah, a invité le secteur privé à créer des emplois en vue de résorber le chômage de la jeunesse.

En ouvrant les travaux, le président de la République, Idriss Deby Itno, a félicité les responsables de la Chambre de commerce, de l’industrie, de  l’agriculture, des mines et de l’artisanat, ceux du patronat et l’ensemble des opérateurs économiques tchadiens pour la louable initiative d’organiser ces échanges fort utiles et  opportuns.
« Aujourd’hui, la relance économique ne peut seulement être perçue comme  un objectif à atteindre ou une  performance à réaliser. Bien plus, la redynamisation de notre économie n’est un impératif vital pour le Tchad et les Tchadiens ». Aujourd’hui, le secteur privé a pris  la juste  mesure de sa  responsabilité car il  a un rôle prépondérant à jouer dans ce concert collectif  d’introspection en vue de développer les stratégies pour sortir de la crise.

 

 

Laisser un commentaire