Tchad : le rideau se referme sur le deuxième volet entrepreneuriat du programme « Mon quartier, mon engagement »

0
175

La cérémonie de clôture du deuxième volet entrepreneuriat du programme « Mon quartier, mon engagement » a lieu, ce vendredi 26 février, au Palais du 15 janvier en présence de la Première dame Hinda Deby Itno.

Le Tchad, ce grand pays d’Afrique centrale, est un énorme contraste à lui seul. Alors qu’il regorge d’énormes potentialités, sa population, très jeune, continue à vivre dans la pauvreté et le chômage.


C’est dans ce contexte que l’association Bet Al Nadjah, avec l’appui de son partenaire financier l’Agence française de développement (AFD), et son partenaire institutionnel, la mairie de N’Djamena, accompagne la Fondation Grand Cœur dans un programme de formation dénommé” Mon quartier, mon engagement”, par la mise à disposition et la prise en charge d’une équipe de formateurs ”chevronnés”, qui ont permis à ce jour d’assurer une formation initiatique en entrepreneuriat au profit de 2000 jeunes à travers 12 sessions d’une durée moyenne d’une semaine. Au sortir de la formation, 1552 idées de projets sont identifiées sur lesquelles 1046 concernent le commerce et prestations de services, 414 dans l’agriculture et l’élevage, et 92 dans la transformation des produits locaux.


Dan son intervention, le directeur général de l’Association Bet Al Nadjah, Youssouf Rahma Amane, a relevé que la première étape de parcours formation-accompagnement-financement est terminé. Il ajoute qu’il ne reste que la seconde phase centrée sur la prise en charge par l’une des structures d’accompagnement d’entrepreneurs (SAE) de la place.


« Au-delà de l’accompagnement qu’offrent les acteurs de l’écosystème, réunis depuis peu autour d’un collectif dynamique, sous l’impulsion du Chef de l’Etat, il a été mis en place en partenariat avec les banques commerciales, le Fonds pour l’entreprenariat des jeunes (FEJ), un mécanisme innovant de garantie et de facilitation d’accès au financement doté d’un fonds de 30 milliards FCFA. Du coup, franchir la troisième étape ne sera pas un problème », rassure-t-il.

La Première dame Hinda Déby Itno


La présidente de la Fondation Grand Cœur, Hinda Deby Itno, a, de son côté, souligné que le programme « Mon quartier, mon engagement » est initié pour répondre au désir de mobilisation de la jeunesse. Une réponse qui se voulait, poursuit-elle, la plus concrète possible par rapport à ses besoins et à ses demandes, en mettant en avant la notion d’engagement. « L’engagement dont il est question sous ce vaste programme, est la possibilité pour une personne de se lancer de rien et au finish, faire quelque chose d’utile non seulement pour soi mais pour la communauté », encourage Hinda Déby.


Le ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, Patalé Geo, représentant son collègue de la Jeunesse et des Sports, a , pour sa part, demandé à ces jeunes de continuer à entreprendre.

Laisser un commentaire