Tchad : le RACSF lance l’acte 2 de la semaine nationale de citoyenneté

Tchad : le RACSF lance l’acte 2 de la semaine nationale de citoyenneté

Le 5ème arrondissement a servi ce 26 octobre de cadre au lancement de la 2ème édition de la semaine de la citoyenneté par le Réseau Associatif Citoyens Sans Frontières (RACSF). Cette 2ème édition se donne pour objectif la sécurité routière et les travaux communautaires.

Dans son mot d’ouverture, Naïr Abakar, coordinateur du réseau associatif citoyens sans frontières a tout d’abord évoquer les réalisations de l’édition précédente et remercier le président Idriss Deby ainsi que la première dame pour leurs participations en tant que premiers citoyens, avant de dire que « le moment est venu pour nous de se tourner vers l’avenir et de regarder ensemble dans la même direction pour le bien-être des citoyens tchadiens, mais surtout africains que nous sommes. Notre République ne saurait se résumer uniquement à ses institutions mais plutôt à l’implication de tous ses citoyens rassemblés autour de valeurs communes. »

Naïr a également fait savoir que le Réseau citoyens sans frontières est un concept participatif et innovateur, regroupant une quarantaine d’associations, œuvrant pour le développement du Tchad à travers différents programmes et champs d’actions.

Durant une semaine, des activités de la semaine de citoyenneté 2019 seront axées sur la sécurité routière, la sensibilisation des usagers de la route contre les comportements néfastes, et la participation au débat citoyen.

Plusieurs personnalités ont répondu présentes à cette cérémonie de lancement, d’où le délégué du gouvernement auprès de la commune de N’Djamena, le maire de la ville de N’Djamena, les maires des différents arrondissements de la capitale ainsi que le représentant de la Police nationale.

MOÏSE Dabesne Léon, stagiaire

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :