Tchad : le permis d’exploitation de Esso prolongé jusqu’en 2050

Tchad : le permis d’exploitation de Esso prolongé jusqu’en 2050

Fin du différend qui oppose le Tchad et Esso-Petronas, cela s’est scellé par un accord signé entre les différentes parties ce soir à Hilton Hôtel. Le géant américain a profité de l’occasion pour faire une annonce majeure.

Au sortir de la signature, les différents camps ont montré des sourires de satisfaction. Dans l’accord ressortent deux points essentiels : le permis d’exploitation d’Esso-Tchad est prolongé jusqu’en 2050 ; et l’accord autorise l’introduction d’une nouvelle technologie d’extraction de pétrole – l’injection du polymère. Ce qui n’existait pas jusqu’alors et qui est merveilleusement adapté à la géologie des bassins de Doba.

Selon le Directeur Général de la Société des Hydrocarbures du Tchad, Tahir Hamid Nguilin cet accord est survenu suite à d’âpres négociations avec courage et courtoisie entre les acteurs concernés. Il relève que l’accord qu’il y a entre le Tchad et Esso est unique et ne saurait se briser suite à ces différends.

Pour sa part, Bechir Madet, ministre du Pétrole et de l‘Énergie a fait savoir que cet accord est définitif et irrévocable, marqué par l’entente amiable et clos toutes les questions litigieuses entre le consortium et la République du Tchad. Il signale d’ores et déjà que le gouvernement s’engage à proroger jusqu’en 2050 le permis d’exploitation du consortium.

Le consortium de son côté s’engage désormais à respecter les règles de l’accord et investir plus pour réaliser les projets futurs et appuyer le gouvernement au développement économique du Tchad. Le Président Directeur Général Christian Lenoble a réitéré ses remerciements au gouvernement pour cette ouverture et la résolution du différend.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :