Tchad : le monde de la presse fait ses adieux à Jean-Claude Nekim

NÉCROLOGIE – Le directeur de publication du journal N’Djamena Bi-hebdo, feu Jean Claude Nekim  est inhumé ce samedi 4 janvier 2019 au cimetière de Toukra. Ses confrères l’ont rendu un vibrant hommage.

Décédé le 21 décembre 2019 à Paris en France suite de maladie, la dépouille mortuaire du journaliste Jean-Claude Nekim a été rapatriée le vendredi 3 janvier 2020. Ses confrères, amis et parents ont rendu des  vibrants hommages au baobab de la presse écrite tchadienne.

A RELIRE : la cérémonie des obsèques du DP Nekim a commencé

Dès l’aurore du samedi 4 janvier 2020, le cortège funèbre prend la direction pour le retrait de la dépouille mortuaire de feu Jean-Claude Nekim à la morgue de l’hôpital général de référence nationale. Après le retrait, le corps du regretté sera transporté pour un petit hommage devant son journal N’Djamena Bi-hebdo qu’il a été à la tête de 2010 à ses derniers jours. Une cérémonie funèbre a été organisée à son domicile dans le 7e arrondissement avant de lui conduire à sa dernière demeure.

Ses amis et confrères témoignent et retiennent de lui cet homme qu’on appelle « le bâtisseur de conscience, le grand combattant de la démocratie, un formateur irréprochable. »

A RELIRE : qui est le DP Jean-Claude Nekim

Le représentant ministre de la Communication a présenté les condoléances à la famille biologique et professionnelle. «  Le Tchad a perdu un fils, les uns et autres ont perdu leurs fils, frères et pères. Je salue sa mémoire avec une profonde émotion », a-t-il déclaré.

C’est après ces témoignages, que le corps de Jean-Claude Nekim est conduit au cimetière de Toukra pour être inhumé.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :