Tchad : Le ministre Idriss Saleh Bachar entend réformer et redynamiser la Société des télécommunications

Tchad : Le ministre Idriss Saleh Bachar entend réformer et redynamiser la Société des télécommunications

Le nouveau Ministre des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Dr Idriss Saleh Bachar, a tenu une rencontre, ce lundi 18 février 2019 avec les responsables et les représentants du personnel de la Société des télécommunications du Tchad (Sotel-Tchad). Plusieurs points ont animé la rencontre parmi lesquels, les réformes de la société en vue de sa redynamisation. 

Parmi les institutions sous tutelle du Ministère des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, le Groupe Sotel Tchad est celle qui a du mal à sortir la tête de l’eau depuis quelques années. D’où cette priorité accordée par le nouveau ministre, Dr Idriss Saleh Bachar, pour redynamiser la structure.

L’objectif de cette réunion est d’annoncer au personnel les reformes et les démarches qui seront entreprises pour le redressement de la société dont les activités sont au ralenti. Elle a permis au ministre de présenter la feuille de route, élaborée et validée par la hiérarchie à cet effet. Le document  prévoit  des reformes axées  sur deux phases : la restructuration et la redynamisation.

Les membres de la direction du Groupe Sotel Tchad et les représentants du personnel à la réunion

La restructuration consistera à chercher des possibilités pour apurer   les dettes de la société qui s’élèvent à plusieurs milliards et recouvrer ses créances envers l’Etat. Il faut le préciser, le Groupe Sotel Tchad totalise environ 29 milliards de dettes contre 26 milliards de créances.  Il est également prévu un plan de restructuration sociale,  avec la priorisation d’une main d’œuvre qualifiée. Certains agents seront remerciés et d’autres seront redéployés et recyclés. Il n’est pas aussi à exclure des départs volontaires.

La deuxième phase qui est celle de la redynamisation concerna l’exploitation des services de la Société des télécommunications du Tchad pour une meilleure rentabilité. Il s’agit entre autres de l’internet, de la téléphonie fixe et mobile ainsi que de la fibre optique. Pour le ministre Idriss Saleh Bachar,  la société a l’avantage de disposer d’une  licence globale, des investissements doivent donc être réels afin que le Groupe puisse s’imposer sur le marché.

Pour l’aboutissement de ces réformes, le ministre  des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, a insisté sur l’apport et l’adhésion de tout le personnel à cet objectif. Il a mandaté la Direction Générale ainsi que tous les agents à faire des propositions dans un plus bref délai afin de procéder à la mise en œuvre de cette Feuille de route. Par ailleurs, il a réitéré sa disponibilité et son engagement à aider le Groupe Sotel Tchad à retrouver sa place d’opérateur historique. 

Photo de famille à la fin de la rencontre

Il faut le noter, la réunion s’est tenue en présence de la Conseillère Technique aux Postes et aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication à la Présidence Madame Zara Ahmed Siddick.

Laisser un commentaire