Tchad : le ministre de la Santé publique demande aux structures sanitaires privées de se conformer

Tchad : le ministre de la Santé publique demande aux structures sanitaires privées de se conformer

A travers une note du 3 août, le ministre de la Santé publique et de la Solidarité nationale, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul, informe aux établissements sanitaires privés de la mise en place d’une commission de contrôle de conformité et normalisation dans les jours à venir.

Le ministère de la Santé publique et de la Solidarité nationale informe aux propriétaires et gérants des structures privées qu’il sera mis en place une commission de contrôle de conformité et de normalisation. Un contrôle qui lancera une grande opération de vérification du respect de la règlementation en vigueur encadrant lesdites structures.

Il vise des établissements sanitaires privés notamment : les cliniques, cabinets médicaux, cabinets de soins infirmiers et ou dentaires. Aussi les grossistes répartiteurs, officines de pharmacie et dépôt pharmaceutiques, laboratoires d’analyses médicales et cabinets d’imageries médicales.

Le ministre de la Santé publique et de la Solidarité nationale précise qu’à l’issue de ce contrôle, tout établissement sanitaire ne respectant pas les conditions législatives et règlementaires propre à son domaine d’activités, s’exposera à une fermeture avec retrait définitif de l’autorisation administrative.

Il est aussi demandé aux personnes physiques et morales concernées de se mettre en règle vis-à-vis des obligations administratives que celles liées aux normes en matière d’infrastructures.


Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :