Tchad : Le ministère de l’Environnement et l’ONG Sahkal s’engagent à lutter pour la préservation de l’environnement

Tchad : Le ministère de l’Environnement et l’ONG Sahkal s’engagent à lutter pour la préservation de l’environnement

ENVIRONNEMENT – Le ministère de l’Environnement et de la Pêche, et L’Organisation non gouvernementale (ONG) Sahkal , ont signé, ce 23 janvier, un accord de partenariat. Objectif : Lutter contre la désertification et l’insécurité alimentaire au Tchad.

C’est un pas de plus vers l’avant. Après plusieurs actions de reboisement dans les provinces du Barh El Gazhal et Hadjer-Lamis, l’Organisation non gouvernementale Sahkal vient de signer ce 23 janvier, un accord de partenariat avec le ministère de l’Environnement et de la Pêche.

Cet accord, signé par le chef du département de l’Environnement, Brahim Mahamat Djamaladine, et Brahim Ousmane Adoum, patron de l’ONG Sahkal, vise à planter un million d’arbres dans les 23 provinces du Tchad, sur une durée d’un an.

C’est un projet ambitieux que compte réaliser l’ONG Sahkal. « Notre ONG prend l’engagement de respecter et exécuter le contenu de cette convention. D’ores et déjà, nous vous informons que nous allons produire 50 000 plants forestiers fruitiers et non fruitiers dans la pépinière de Moussoro, province de Barh-EL-Ghazel pour le début et étendre  progressivement sur l’ ensemble du territoire national», s’est engagé, Brahim Ousmane.

Pour lui, le contexte sied.  « Il convient de relever que nous assistons au jour le jour à la dégradation de notre environnement et cela  ne peut nous laisser indifférents. C’est pourquoi dans le cadre de la mise en œuvre de nos activités  notamment la prise en charge des sites abritant les pépinières, nous  souhaitons travailler ensemble  avec le ministère de l’Environnement en vue d’escompter des résultats probants et ce, conformément aux textes en vigueur. »

Brahim Ousmane de poursuivre que « les diverses actions du gouvernement relatives à la sauvegarde de notre environnement sous l’impulsion du maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno, notamment la subvention du gaz butane comme énergie de substitution au bois, la consommation du bois de chauffe s’intensifie. Etant source principale de la déforestation, elle  constitue de facto, un danger pour la survie de notre nation compte tenu du nombre croissant de la population ». Pour le ministre de l’Environnement et de la Pêche, ce geste vient en appui à la politique du gouvernement depuis quelques années.

L’ONG Sahkal est une organisation à but non lucratif, non confessionnel, et apolitique, créée le 27 février 2017. Elle a pour but de contribuer au développement socio-économique et de lutter contre toute forme de dégradation de l’environnement sur l’ensemble du territoire national. Elle est représentative des 23 provinces du pays.

Ses premiers pas ont été soutenus, techniquement, par les autorités du Barh El Ghazal. « Nous remercions, le gouverneur du Barh El Ghazel, Ramadan Erdebou, pour son  engagement sans relâche, pour le développement durable », conclut le coordonnateur, Brahim Ousmane.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :