Tchad : le MAEP dévoile les forces et faiblesses du gouvernement

Tchad : le MAEP dévoile les forces et faiblesses du gouvernement

La cérémonie de présentation publique du rapport du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP) sur le Tchad a eu lieu le 21 juin 2018 à l’hôtel Radisson Blu. Cette cérémonie a été couplée avec le lancement officiel de la phase de mise en œuvre du Plan National d’Action (PNA).

C’est en présence du Président de la République du Tchad, Président en exercice du Forum des Chefs d’Etats et des Gouvernement des pays membres du MAEP que la cérémonie s’est déroulée. Cette cérémonie « constitue l’amorce de la dernière étape de mise en œuvre du processus du MAEP au Tchad », a déclaré Khayar Oumar Defalah, point focal du MAEP au Tchad.

La mission  d’évaluation qui a abouti à la réalisation de ce rapport a été réalisée du 04 au 23 mars 2016 à travers le Tchad. Ce rapport est un document qui couronne les efforts fournis par le MAEP-Tchad et le MAEP continental.

Selon ce rapport, le Tchad compte de nombreux atouts parmi lesquels la scolarisation croissante des filles et la promotion de la responsabilisation des femmes. Mais les défis ne manquent pas. La faiblesse du processus électoral et des organes des élections et la recrudescence des violences faites aux femmes occupent une place prépondérante parmi ces défis.

Malgré cela, le pays a fait tant d’efforts pour l’amélioration des conditions de vie de sa population. « La mise en œuvre du Plan National d’Action est la plus importante parmi ces efforts », souligne le professeur Al-Amin Abu-Manga, l’un des membres du panel. Ce Plan vise spécifiquement à répondre aux défis dont le Tchad est confronté.

Conscient de moult défis qui l’attendent, le Président de la République du Tchad Idriss Déby Itno, clame qu’il s’engage à tout mettre en œuvre pour apporter des solutions idoines à tout ce qui se pose comme problème au pays et à la population tchadienne. « Dans quelques années le rapport du Tchad sera très différent de l’actuel », rassure-t-il.

 

Laisser un commentaire