Tchad : le gouvernement interdit la marche dite « judiciaire »

Tchad : le gouvernement interdit la marche dite « judiciaire »

Le ministre de l’administration du territoire, de la sécurité publique et de la gouvernance locale, Ahmat Mahamat Bachir interdit la marche prévue par les avocats, les notaires et les huissiers le 16 juin 2018 à N’Djamena. C’est par un arrêté rendu public ce lundi 11 juin 2018. 

Les professions libérales judiciaires ont, en effet cessé leurs activités depuis plus de deux semaines. Ils exigent la traduction en justice du gouverneur de la région du Logone oriental, déjà démis de ses fonctions et ses complices. Pour rappel, le 22 mai dernier à Doba, chef-lieu de la région du Logone oriental, un avocat a été victime d’une fusillade et ses trois clients relaxés par la justice ont été arrêtés sur instruction du gouverneur de la région de l’époque.

En outre, il faut le préciser, cette « grève » des avocats, notaires et huissiers empêche le déroulement de la session criminelle de N’Djamena prévue du 11 au 20 juin 2018.

Laisser un commentaire