Tchad : le DG des impôts effectue une visite inopinée dans la zone industrielle de Farcha

Tchad : le DG des impôts effectue une visite inopinée dans la zone industrielle de Farcha

Le directeur général du service des impôts, Oumar Ardja Tidy a effectué ce lundi, une visite inopinée dans plusieurs entreprises dans la zone industrielle de Farcha. L’objectif est de constater les déclarations que font ces entreprises et les sensibiliser au prélèvement de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) et l’Impôt sur les Revenus des Personnes Physique (IRPP).

La visite inopinée du directeur général du service des impôts, Oumar Ardja Tidy, a débuté ce 27 mai par l’entreprise chinoise de transformation et d’entreposage des denrées alimentaires, inaugurée il y a quelques jours. Le DG des impôts conseille aux responsables de prélever les TVA et IRPP. Les responsables de cette entreprise se sont engagés à respecter les lois financières du Tchad.

La visite a concerné ensuite un grand dépôt de la quincaillerie de la grande mosquée se trouvant dans la zone industrielle de Farcha. Ce dépôt, selon les explications des responsables du service des impôts, n’est pas très bien connu des services des impôts puisque le dépôt déclaré est celui de Mardjan Dafack. Une visite des locaux s’en est suivi. Il ressort de la visite que ce que déclare la quincaillerie de la grande mosquée aux impôts est très peu par rapport au dépôt qui se trouve dans la zone industrielle de Farcha. Le DG du service des impôts a prodigué les mêmes conseils aux responsables du dépôt de la quincaillerie de Farcha.

Le DG des impôts au cours de la visite dans une entreprise/ Ph Moussa Nguedmbaye / Tchadinfos

La visite inopinée arrive à l’usine du groupe Albidey qui produit l’eau minérale. Ici c’est le DG lui-même a fait une visite guidée au DG des impôts et sa suite dans les installations. Rien de grave à signaler.

A quelques mètres de l’usine de fabrication de l’eau minérale se trouve la Tchadienne d’investissement industriel et minier. Il s’y trouve une usine de fabrication des tuyaux PVC. Les responsables ne sont présents mais des consignes ont été laissés au chef d’usine.

Un peu plus loin se trouve une usine de fabrication de peinture et matériaux de construction(SOPEIN T).  Cette société n’a pas déclaré tout ce qu’elle fabrique. Il se trouve qu’elle fabrique aussi des ustensiles de cuisine et des matelas. Elle ne déclare au service des impôts que les matériaux de construction qu’elle fabrique. Le DG des impôts a interpellé les responsables à se conformer.

Chad Industries Compagny refuse d’obtempérer à la visite inopinée.

Il est 11h30mn lorsque arrive la délégation du DG des impôts à CIC où sont fabriqués l’eau minérale Vitalline, Maggi Taam et plusieurs jus. La délégation passera trois heures au soleil car les vigiles refusent d’ouvrir la porte. Aucun responsable du CIC ne répond au téléphone. Dirigé par le groupe Abassy, cette usine a provoqué un incident. Il a fallu faire appel à la police pour forcer la porte et faire entrer la délégation. Le DG des impôts va fouiller de bureau en bureau pour trouver les responsables qui disent n’être pas au courant qu’il ya quelqu’un a l’entrée. Pour visiter même les usines, il a fallu plusieurs échanges. Un comportement incivique de la part du groupe Abassy que déplore le DG des impôts qui annonce que des sanctions vont tomber.

Le directeur général du service des impôts, Oumar Ardja Tidy,  dit constater des manquements dans ces industries par rapport à leurs déclarations aux impôts.“ Nous avons constaté un large écart entre ce que déclarent les entreprises industrielles et la réalité ”. Le DG des impôts de reconnaitre que “c’est un manque à gagner”. Il se dit déterminer à faire respecter la loi.

Un commentaire

  1. KOUCHAKBE
    29 mai 2019 at 6 h 25 min Répondre

    Preuve d’un bon administrateur. Courage DG.

Laisser un commentaire