Tchad : le Collectif des associations des droits de l’homme dénonce un acharnement contre Ibedou

DROITS DE L’HOMME- Le Collectif des associations des droits de l’homme a exprimé ses préoccupations suite à l’ordonnance de suspension du Secrétaire général de la CTDDH de ses fonctions.

Dans un communiqué rendu public le mardi 18 août, Me Nodjitoloum Salomon, président du Collectif des associations des Droits de l’Homme, précise que la gestion de l’association relève de ses textes statuaires. En aucune manière, un individu fût-il militant ne peut engager une procédure judiciaire de suspension contre un dirigeant associative, sans avoir épuiser les voies de recours internes, clame-t-il.

De toutes ces irrégularités, il qualifie cette procédure d’une atteinte grave à la liberté associative, consacrée par la Constitution du 4 mai 2018 et par les instruments juridiques internationaux dont le Tchad est signataire.

Me Nodjitoloum Salomon réaffirme son soutien indéfectible à Mahamat Nour Ibedou et dénonce un acharnement orchestré contre sa personne.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :