lundi 27 septembre 2021

Tchad : le CAMOJET donne 10 jours au gouvernement pour débloquer la situation des syndicats et des diplômés sans emploi

Le Collectif des associations et mouvements des jeunes du Tchad (CAMOJET), a annoncé, ce 29 janvier, la tenue des ”actions de grandes envergures” si le gouvernement  n’apporte pas des solutions à la grève des syndicats et au respect de sa promesse d’intégrer 20000 jeunes à la Fonction publique dans la transparence.

Le CAMOJET, par la voix de son président, Douksia Senghor, se dit indigné par la situation que traverse le pays actuellement. Il s’agit de la promesse de recrutement de 20000 jeunes à la Fonction publique et l’administration tchadienne paralysée par la grève des syndicats. Selon cette organisation, les jeunes tchadiens restent les plus affectés par ces problèmes.

Au sujet de l’intégration des jeunes à la Fonction publique, Douksia Senghor affirme que la nouvelle a été bien perçue par les jeunes mais ”dommage que le recrutement ne se fait pas dans la transparence”. D’après lui, certains chercheurs d’emploi “vivant à l’étranger envoient leurs dossiers par messagerie électronique (Whatsapp) et d’autres déboursent de l’argent pour être intégrés“. Face à cette situation, le CAMOJET indique avoir mené des démarches auprès du ministère de la Fonction publique pour une bonne gestion du recrutement mais les autorités en charge n’ont pas coopéré.

Parlant de la grève des syndicats, Douksia Senghor appelle le gouvernement à répondre aux revendications de ces derniers dans un délai de ”dix jours”. Si toutes ces revendications ne sont pas prises en considération, le CAMOJET annonce que ”les actions citoyennes de grandes envergures seront  menées”.

Alex Beramgoto Jr
Le jeune soldat de l'information

Laisser un commentaire

économie

Revue de presse : les positions du FACT attaquées en Libye, le Ouaddaï ensanglanté

L’attaque des rebelles tchadiens du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) au sud de la Libye, le sanglant conflit intercommunautaire dans...

Conseil national de transition : “J’ai décidé de ne pas candidater afin de laisser la place aux jeunes” (Saleh Kebzabo)

Dans un post sur Facebook, le président de l'Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), Saleh Kebzabo indique qu'il a décidé de...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
426 votes · 427 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité