Tchad : « Le besoin est de former des bons mécaniciens, des maçons, des ménuisiers, des plombiers, des couturiers, des soudeurs…  compétents », Achta Ahmat Brémé

Tchad : « Le besoin est de former des bons mécaniciens, des maçons, des ménuisiers, des plombiers, des couturiers, des soudeurs… compétents », Achta Ahmat Brémé

FORMATION – La ministre de la formation professionnelle et des métiers, Achta Ahmat Brémé, s’est exprimée à l’occasion de la pose de la première pierre de construction d’un Centre de formation technique et professionnelle à Massakory.


Le President de la République Idriss Déby Itno a fait la pose de la première pierre de construction d’un centre de formation technique et professionnelle, ce 24 novembre à Massakory, chef-lieu de la province du Hadjer Lamis. Les travaux de ce centre sont prévus pour être finalisés dans six mois. Le souhait des autorités est qu’en septembre 2021, le centre puisse accueillir sa première promotion.

A cette occasion, la ministre de tutelle, Achta Ahmat Brémé a déclaré que ce « complexe donnera à chaque tchadien un métier et un savoir-faire en vue d’amorcer le développement du pays ».


Selon Achta Ahmat Brémé, « l’opérationalisation de ce projet de construction vient compléter les nombreuses actions réalisées par le gouvernement du Tchad ». Ce projet permet de mettre en exergue la « vision du développement afin d’accélérer la croissance économique du pays et lutter contre la pauvreté des Tchadiens », a-t-elle assuré.

La ministre a également rappelé que la formation professionnelle au Tchad n’est pas seulement une affaire des jeunes de la ville. « Chacun a besoin d’être formé pour être efficace dans toutes les activités. Le besoin est de former des bons mécaniciens, des maçons, des ménuisiers, des plombiers, des couturiers, des soudeurs… compétents. C’est dans ce cadre que mon département procède à la construction d’un centre moderne de formation technique et professionnelle à Massakory avec l’appui des partenaires », s’est-elle exprimé.

Elle a conclu que « cette ambition de développement des compétences des jeunes et de création d’emplois dans la province du Hadjer-Lamis cadre parfaitement avec les objectifs du PND 2017-2021, de l’agenda 2030 de l’Union africaine et des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies en matière du développement du capital humain ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :