Tchad : le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale inhumé au cimetière de Lamadji

Tchad : le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale inhumé au cimetière de Lamadji

NECROLOGIE – Mamadou Kourtou, cadre du RDP (Rassemblement pour la démocratie et le progrès) et vice-président de l’Assemblée nationale, décédé au Maroc a été inhumé ce vendredi, après un hommage rendu par la Nation.

Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale du Tchad, le député Mamadou Kourtou, décédé le 29 juillet 2019 à Rabat, au Maroc, dont la dépouille mortelle a été rapatriée dans la soirée du 1er août, est inhumé suivant les rites de sa confession, ce vendredi 2 août 2019, à N’Djaména. Désormais, Mamadou Kourtou repose au cimetière de Lamadji.

Des députés, des membres du gouvernement, des présidents des grandes institutions, des diverses personnalités, des proches parents, familles, et plusieurs anonymes ont pris d’assaut la concession familiale du défunt au quartier Diguel, dans le 8ème arrondissement municipal de N’Djaména. Un hommage lui a été rendu par l’Assemblée. Des différents témoignages, il ressort que le défunt Mamadou Kourtou est un homme qui a consacré toute sa vie à la Nation tchadienne. Le défunt est un homme affable, courtois, gentil et qui aime son travail, surtout un travail bien fait. Les parlementaires reconnaissent en lui une qualité exceptionnelle d’un député qui défend son point de vue bec et ongle.

Pour sa formation politique, le RDP, Mamadou Kourtou est un cadre irremplaçable. Selon les responsables de ce parti, le défunt est un homme rassembleur, qui à chaque fois s’il y a divergence, est le seul à amener les militants à trouver un terrain d’entente.

En effet, Mamadou Kourtou, né en 1950 à Isseïrom dans la province du Lac, au nord-ouest du Tchad, est un élu du 8ème arrondissement de N’Djaména. Il est issu du parti RDP et désigné vice-président de l’Assemblée nationale, dans le cadre de l’alliance que son parti a tissé avec le MPS, parti au pouvoir. Mamadou Kourtou est titulaire d’un certificat d’études comptables obtenu au Sénégal et d’un BTS en gestion d’entreprise. Il a fait l’essentiel de sa carrière à la Société de Développement du Lac (SODELAC). Il y a été successivement chef de service administratif et comptable, chef de division financière et comptable et de chef de service trésorerie.  Que son âme réponse en paix.

Un commentaire

  1. Saotech Abdoul
    2 août 2019 at 19 h 10 min Répondre

    Paix à son âme

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :