Tchad : l’Astbef antenne de N’Djaména sensibilise les enfants de la rue sur la violence basée sur le genre

SOCIETE – L’Association Tchadienne pour le Bien-être Familial (Astbef), antenne de N’Djaména, a organisé une journée « portes ouvertes », ce mardi 1er décembre à son siège au quartier Moursal. Ceci dans le cadre des 16 jours d’activisme, lancés depuis le 25 novembre dernier.

Quatre activités principales ont marqué cette journée : sensibilisation sur les méthodes contraceptives, dépistages volontaires, don de sang et une conférence-débat.

D’après le président de l’Astbef, antenne de N’Djamena, Nadjingar Golaou, cette journée portes ouvertes a pour objectif « de permettre au public de mieux découvrir l’Astbef. Et à côté de cela, on a mis en place une équipe pour sensibiliser sur les méthodes contraceptives, couplée à une séance de dépistage volontaire ». Il précise également que cette journée entre dans le cadre des « 16 jours d’activisme », lancées depuis le 25 novembre et qui prendra fin le 10 décembre prochain.

A la suite de la sensibilisation sur les méthodes contraceptives et le dépistage, des volontaires ont été conduits à la banque nationale de sang où ils ont fait des dons de sang, afin d’aider les personnes nécessiteuses.

Dans l’après-midi, une conférence-débat a été organisée au Centre Dakouna Espoir. Un centre de prise en charge, d’éducation et de formation des enfants de la rue. Là-bas, l’Astbef, à travers ses intervenants, a sensibilisé les jeunes dudit centre, sur « la violence basée sur le genre ». Ces jeunes ont été invités à mettre la protection de la femme et de la fille, au cœur de leurs actions.

Avant de quitter le Centre Dakouna Espoir, l’Astbef a fait un don de vivres pour soutenir ce centre qui œuvre pour l’éducation et la réinsertion socio-professionnelle des enfants de la rue à travers la danse et la scolarisation de ces derniers.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :