dimanche 25 septembre 2022

Tchad : l’Association des sages-femmes et maïeuticiens décide d’assurer un service minimum en dépit de la grève

Réunie en assemblée générale le 20 septembre 2022, l’Association tchadienne des sage-femmes et maïeuticiens décide d’assurer un service minimum en salle d’accouchement.

Cette décision intervient en pleine grève lancée par le Syndicat national des Travailleurs des Affaires sociales et de la santé du Tchad (SYNTASST) le 3 septembre 2022. Selon l’association, cette décision est motivée par le désir de sauver la vie des pauvres mères et filles qui meurent en voulant donner la vie ainsi que celle des innocents nouveaux-nés.

A cet effet, l’Association tient à informer les sages-femmes du maintien sur l’ensemble du territoire national d’un service minimum en salle d’accouchement. L’Association demande par ailleurs au gouvernement de trouver des solutions urgentes face à cette crise qui n’a que trop duré et engendre plus de décès maternel et néonatal dans notre pays.

Laisser un commentaire

économie

Une sentinelle ligotée et étranglée à Sabangali

Un corps sans vie d’un homme est retrouvé ce matin au quartier Sabangali dans le 3ème arrondissement de N'Djamena. L’homme s’appelle Abdoulaye Mahamat, âgé...

Abéché : la délégation sanitaire dément l’existence d’une maladie mystérieuse

Par un communiqué officiel, la délégation sanitaire provinciale du Ouaddai a fait le point sur ce que la mairie d'Abéché qualifie d'une maladie mystérieuse...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
948 votes · 949 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité