Tchad : l’ARCEP sanctionne les opérateurs de téléphonie mobile

Tchad : l’ARCEP sanctionne les opérateurs de téléphonie mobile

Réunit ce lundi 1er août 2016 sous la présidence de son Président Mahamat Zen Bada et en présence de tous ses membres, le conseil de régulation de l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) a décidé de la sanction des opérateurs (Tigo, Airtel et Salam) sur la qualité de leurs services. La sanction réduit d’une année la durée de leur licence d’exploitation. 

Le conseil s’est penché sur dix rapports d’audit sur la qualité de service et éventuellement se prononcer sur les types sanctions. “Après délibération, le Conseil a donné son avis favorable, conformément aux textes en vigueur, à la sanction administrative consistant à réduire d’une année la durée de validité des licences d’exploitation concédées aux trois opérateurs de téléphonie mobile, notamment Tigo, Airtel et Salam.” fait savoir le communiqué de l’ARCEP.

Les opérateurs de téléphonie sont souvent pointés du pour la qualité de leur service ainsi que la politique tarifaire qu’ils appliquent.

Un commentaire

  1. ahmat haroun larry
    3 août 2016 at 14 h 38 min Répondre

    Apres pluisieurs decennies de duperie solidement implanter.ARCEP a decide de reagir,un bon pas il faut qu’on reagissent pour le bien commun.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :