Tchad : lancement d'un emprunt obligataire d'un montant de 85 milliards F CFA

N’DJAMENA, 23 septembre (Xinhua) — Le ministre tchadien des Finances et du Budget, Habib Atteib Doutoum, a lancé lundi un emprunt obligataire par appel public à l’épargne dénommé “Etat tchadien 6% net 2013-2018”, d’un montant de 85 milliards F CFA ( 170 millions USD).

Le montant total de l’émission est divisé en 8,5 millions d’obligations d’une valeur nominale de 10 000 F CFA (20 USD). Les obligations de l’Etat du Tchad émises dans le cadre de cet emprunt porteront un intérêt au taux de 6% net l’an, à compter de la date de jouissance. Les intérêts perçus pour ces obligations seront exonérés d’impôts dans les pays membres de la Communauté Economique et Monétaire des Etats de l’Afrique Centrale (CEMAC).

Ouverte le 23 septembre 2013, la période de souscription devra s’achever le 15 novembre 2013. La durée de l’emprunt est de cinq ans, soit jusqu’en 2018.

Toute personne physique ou morale (particulier, fonctionnaire, commerçant, entreprise publique ou privée, etc.) peut souscrire librement à cet emprunt à partir de 10 obligations minimum.

Les fonds collectés au titre de cet emprunt serviront à la réalisation d’un certain nombre de projets d’investissement public indispensables pour le développement du Tchad, notamment la construction d’une Cité internationale des affaires dans la perspective du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine, en 2015 à N’Djaména.

“Cet emprunt obligataire n’entame pas notre solvabilité. Notre ratio d’endettement est situé en deçà de la norme communautaire de la CEMAC. En revanche, l’opération offre l’occasion d’adapter la dette publique au cycle de l’évolution de l’économie nationale”, a affirmé M. Atteib Doutoum.

L’Assemblée nationale du Tchad a adopté, il y a un mois, une loi de finances rectificative qui a revu à 401 milliards CFA (un peu plus de 800 millions USD) le déficit du budget général de l’Etat tchadien pour l’exercice 2013.

Le Premier ministre tchadien, Joseph Djimrangar Dadnadji, a instruit les responsables en charge de l’opération de faire en sorte qu’elle réussisse comme la première opération lancée par le Tchad entre mai et juillet 2011. Cette année-là, l’Etat tchadien avait en effet levé 107,6 milliards F CFA (environ 215 millions USD) sur le marché financier régional dans le cadre d’un “Emprunt 6% net 2011-2016”.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :