Tchad: l’ambassade de France honore les femmes scientifiques

L’ambassade de France au Tchad, en collaboration avec l’Institut de recherche pour le développement, a organisé, ce 9 mars, à N’Djaména, une rencontre d’échange pour célébrer les femmes scientifiques. C’est dans le cadre de la journée des droits des femmes.


Au Tchad, les femmes sont nombreuses, mais elles sont quasi-absentes dans l’enseignement supérieur et surtout dans le domaine de la recherche.

La commémoration en différée de la Journée des droits des femmes par l’ambassade de France au Tchad, enrichie par des tables-rondes et des témoignages, a permis de découvrir les femmes engagées dans la recherche et l’enseignement supérieur. Mais également celles évoluant dans divers domaines d’activités.

C’était aussi l’occasion de plaider pour l’engagement des femmes dans le domaine de la recherche. “Nous croyons à l’avenir de la recherche au Tchad, et nous soutenons tous les efforts pour que les femmes y tiennent une place de plus en plus importante”, a affirmé l’ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery.

Le domaine de la recherche demande de la volonté, de la générosité et de l’intelligence. C’est pourquoi, dit Bertrand Cochery, “l’ambassade de France continuera de marcher aux côtés des femmes sur ce chemin”.


A signaler que cette rencontre a eu lieu en présence du Sultan du Kanem.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :