Tchad : "l'afflux massif des réfugiés nigérians peut nous embarquer dans une situation incontrôlable" Kalzeubé Pahimi Deubet

Le Tchad a vu affluer depuis mi-décembre “plus de 3 000 réfugiés” nigérians et rentrer au pays plus de 500 Tchadiens en raison des attaques du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est frontalier du Nigeria a annoncé hier le Premier ministre Kalzeubé Pahimi Deubet hier aux diplomates et représentants des organisations internationales.

Depuis la mi-décembre, on a constaté un afflux massif des réfugiés nigérians dans la région du Lac-Tchad (où se trouve une frontière commune avec le Nigeria), notamment dans la localité de Gubuwa et l’on craint que cela puisse nous embarquer dans une situation incontrôlable parce que ce problème est à la fois sécuritaire et humanitaire”  a relevé le chef du gouvernement.

Ce qui est inquiétant sur les différents sites, ce sont les risques des maladies, toutefois les mesures ont été prises pour éviter le pire, grâce à la contribution des partenaires” indique-t-il. Un appel à la solidarité et au soutien a été lancé pour cela afin de relever les défis.

“À ce jour, l’on a enregistré plus de 3.000 réfugiés nigérians et 543 retournées tchadiens”, a-t-il déclaré devant des diplomates et des représentants des partenaires internationaux. À l’issu de cette communication, plusieurs partenaires ont réitéré leur bonne volonté à accompagner le gouvernement tchadien.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :