Tchad : la représentante des Etats-Unis à l’ONU reçoit les leaders de la société civile

En tournée en Afrique centrale, la représentante permanente des Etats-Unis à l’Organisation des Nations Unies (ONU) Samantha Power  a reçu les leaders de la société civile à l’Ambassade des Etats-Unis au Tchad ce 20 avril 2016.  

L’Ambassadrice Samantha Power  a reçu ce matin les leaders de la société civile Mahamat  Nour  Ibedou de la plateforme  Trop C’est Trop,  Nadjo Kaina d’Iyna et Mahamat  Younous Mahajir de  Ça Suffit,  tous condamnés par la justice tchadienne à 4 mois de prison avec sursis.  Ceci, après avoir été jugés pour provocation à un attroupement non-armé, tentative de trouble à l’ordre  public, et opposition à l’exercice de l’autorité  légitime.

C’est  dans  la grande salle de conférence de l’Ambassade des Etats-Unis au Tchad que la rencontre a eu lieu à huis clos avec les leaders de la société de la société civile. Il est à noter aussi la présence du président  de l’Union des Syndicats du Tchad (UST) Michel Barka  et celle du président de la Ligue Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme  (LTDH) Me Midaye Guerimbaye.

Outre la lutte contre la secte Boko Haram, la diplomate américaine a échangé avec les hommes de la société civile sur la situation actuelle du pays.  Notamment, la présidentielle du 10 avril dernier, pour voir les mesures à prendre après la proclamation des résultats avec les facteurs des droits de l’Homme et ceux de la société civile.

En dehors de cette rencontre avec la société civile, Mme Samantha Power  a également rendez-vous avec les représentants du gouvernement et visitera le siège de la force multinationale avant de quitter le pays de Toumaï.

Un commentaire

  1. joseph siavia haroun
    21 avril 2016 at 10 h 14 min Répondre

    En lisant les différents points de vue, il transparaît clairement que les acteurs politiques se moquent du peuple tchadien. Car de mon point vu, il n’est pas acceptable que l’ont contourne la vérité lorsqu’il s’agit de la vie humaine qui est sacrée. Si les militaires supposés disparut son en vie, on pas besoin des communiqué du Ministère fut-il de la communication. A ce sujet, même si les téléphonies sont constamment perturbés, ceux-ci peuvent à partir de leurs téléphones portables contacter leurs parents pour les rassurer. Ce qui est évident, les militaires sont appelés à faire des missions commandées. Mais une fois à destination, ceux-ci peuvent et ont le droit d’entrer en communication avec les leurs pour les rassurer. Sachez chers dirigeants qu’à force de tromper son enfant, on finira par se faire tromper par ce dernier sur un sujet même brulant.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :