Tchad : la rentrée des classes est compromise

Tchad : la rentrée des classes est compromise

Les apprenants des classes intermédiaires auront des difficultés à renouer avec les cours. Et pour cause, la plupart des écoles sont inondées. Les responsables du secteur de l’éducation ne savent plus à quel saint se vouer.

La rentrée des classes intermédiaires prévues pour le 15 septembre est compromise. Beaucoup d’établissements scolaires sont sous l’eau. Il serait très difficile pour les élèves de reprendre les cours. Lors de la rencontre entre les acteurs du système éducatif au mois de juin, il a été décidé que les classes intermédiaires reprennent le chemin des classes après la proclamation des résultats des examens du baccalauréat et du Brevet d’Etudes fondamentales pour permettre d’achever en beauté l’année scolaire 2019-2020 qui a été brutalement interrompue.

Force est de constater que beaucoup de salles de classe dans nos campagnes sont construites en seckos. Il sera difficile que les apprenants de ces contrées puissent reprendre les cours comme les autres condisciples. Au niveau de la ville de N’Djaména, quelques rares établissements ont échappé à la furie des inondations. Beaucoup sont transformés en des marigots. Cela préoccupe au plus haut point les partenaires impliqués dans le système éducatif tchadien. Certains pensent aux scénarii de 1993 qui ont permis de faire passer tous les élèves sans exception. Les cours avaient été perturbés en ce temps par une longue grève sèche et illimitée initiée par le syndicat des enseignants du Tchad (SET) pour revendiquer l’application intégrale de son statut particulier.

Pour d’autres , on doit se fonder sur les deux bulletins des notes du premier et deuxième trimestre afin de faire passer en classe supérieure les élèves et s’atteler à préparer la prochaine rentrée scolaire 2020-2021.

Il faut rappeler que le Tchad a enregistré son premier cas de coronavirus le 19 mars. Pour freiner la propagation de la pandémie, le gouvernement a décidé de fermer tous les établissements scolaires sur l’ensemble du territoire national. Il a fallu attendre le 25 juin pour que les élèves des classes de troisième et de terminale reprennent les cours pour passer les examens. Ce pari a été tenu puisque les deux examens ont été organisés.

Un commentaire

  1. Acheikh Mahamat Alhadj
    31 août 2020 at 15 h 43 min Répondre

    Vraiment….Mais on prie toujours Dieu que les cours de classes reprennent au plus vite.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :