Tchad : la première dame engagée en faveur de l’enfant et de la femme

0
29

La première dame du Tchad, Hinda Déby Itno, a lancé mardi dans la capitale la deuxième édition de son agenda dédié à la femme et à l’enfant d’une durée de cinq ans (2016-2020) et axée sur trois points : la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, la santé reproductive des adolescentes et jeunes et la lutte contre le mariage des enfants.

Selon Mme Itno, ce deuxième agenda met en relief les trois thématiques d’actualité qui s’inscrivent naturellement en adéquation avec les engagements du gouvernement tchadien et des actions de l’Organisation des premières dames d’Afrique pour la lutte contre le VIH/SIDA dont elle est membre.

Elle a considéré que cet agenda quinquennal traduit son engagement désintéressé et volontariste en faveur des enfants, des adolescents, des jeunes et des femmes, “véritable socle de développement de la nation tchadienne”.

Les données sont alarmantes : 68% des filles partent en mariage avant l’âge de 18 ans, 44% d’entre elles sont excisées, 1.200 enfants sur 100.000 naissances meurent, et les femmes sont plus infectées par le VIH que les hommes, autant de phénomènes alarmants qui nécessitent, selon elle, l’implication de tous les Tchadiens.

D’après Philippe Barragne-Bigot, représentant résident de l’UNICEF au Tchad, “le système des Nations unies sera un acteur particulièrement engagé dans ce cercle des partenaires œuvrant pour un Tchad meilleur, gagnant, agissant et protecteur en matière de la femme, de l’enfant et des adolescents”.

Leave a Reply