Tchad : la police a présenté à la presse les malfrats ayant assassiné Mme WANG

La police nationale a réussi à mettre la main sur les braqueurs qui ont assassiné Mme WANG Li Fen, opératrice économique chinoise lors d’un braquage . Les présumés assassins sont au nombre de six dont quatre sont appréhendés et présentés ce lundi 19 juin 2018 à la presse.

Un des assassins reconnait avoir été employé par Mme WANG dans sa boutique non loin de la grande mosquée à N’Djamena. Les quatre présumés assassins sont confiés à la justice. Deux autres courent encore mais sont déjà repérés selon la police.

La présentation a été faite devant le chargé d’affaires de l’ambassade chinoise au Tchad qui demande à la partie tchadienne de faire de la sécurité des opérateurs économiques étrangers sa priorité. Le chargé d’affaires de dire que les présumés assassins seront jugés selon la loi tchadienne. Le ministre tchadien de la sécurité, Ahmat Mahamat Bachir a présenté ses condoléances aux Chinois tout en disant que les présumés assassins seront jugés avec toute les sévérités possibles.

Les malfaiteurs ont été appréhendés le dimanche 17 juin 2018 au quartier Guinebor dans le 1er arrondissement, selon le porte-parole de la Police, le commissaire Paul Manga.

4 Commentaires

  1. Abdoulaye
    19 juin 2018 at 15 h 08 min Répondre

    Ce de n’importe quoi bravo pour rien d’ici une semaine ils seront libérer

  2. Bakhit djoumour Ahmat
    20 juin 2018 at 7 h 03 min Répondre

    Bravo police nationale

  3. Rassem Mianmadngar
    20 juin 2018 at 7 h 38 min Répondre

    la justice tchadienne ne peut rien faire avec ces supposons malfrats ou arnaqueurs dontant plus que le pays ait gouverner par eux,mais moi je m’en moque de tous ses crimes puisque la faute ne vient pas d’eux mais plutôt de la mal gouvernance car les gens part de grève en grève et ils n’ont rien à manger et ce qui entraine tous ses comportements que les autorités tchadiens qualifient comme des actes barbares mais disons que la véritable cause est l’État et non les arnaqueurs.

  4. FRANCIS KODIO
    20 juin 2018 at 8 h 08 min Répondre

    Il faut mettre terme a l’impunite et la Police du Tchad doit se montrer de plus en plus efficace pour eradiquer le banditisme et la criminalite.Les habitues des gains faciles doivent apprendre et savoir que :”L’Homme gagnera son pain a la sueur de son front” et non par des actes de banditismes de grand chemin…

Laisser un commentaire