Tchad : la ministre Alixe Naîmbaye visite le nouveau siège de la RTVT

Tchad : la ministre Alixe Naîmbaye visite le nouveau siège de la RTVT

La ministre des Postes, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Mme Ndolonodji Alixe Naïmbaye, accompagnée de son staff technique a effectué une visite au siège en finition de la direction générale de la Radio et Télévision du Tchad (l’ex ONRTV). L’objectif de cette descente est de faire quelques vérifications au préalable avant son inauguration très prochaine. La ministre et sa suite ont eu des explications de la part des techniciens du Groupe Al-Manna qui a la charge de construction et des équipements de ce bâtiment ultra-moderne. Les plateaux des studios 1 et 2 de news, la régie 1 de news, la salle technique centrale, la salle des spectacles de 500 places, à chaque étape, Mme Ndolonodji Alixe Naïmbaye, a eu droit à tous les détails.

« En visitant le bâtiment, l’on constate que nous disposons d’une infrastructure unique, et nous pourrons être fiers de ce cadre. J’ai pu constater, le nombre des salles, les qualités des technologies, les dispositifs techniques, et autres. Ce bâtiment est tout simplement complet. Nous pouvons envisager l’hébergement d’autres structures du monde de l’audiovisuel qui permettront aussi de rentabiliser l’investissement un peu plus rapidement. Mais avant l’inauguration, il faut réunir un certain nombre de préalables notamment l’entretien du bâtiment, la migration technologique, etc. C’est une haute technologie qui est installée dans ce bâtiment. Il faut se presser pour sa réception, car cela permettra également de basculer le Tchad vers le tout numérique. Nous sommes en train de réfléchir sur les différentes étapes à franchir avant d’arriver à l’ultime étape de l’inauguration », confie la ministre à l’issue de sa visite.

Sur la question de la formation, Mme Ndolonodji Alixe Naïmabye reconnaît que c’est la plus délicate du processus.  Elle renseigne qu’il y a une partie du personnel qui a pu bénéficier d’une formation, mais ce n’est pas tout. « Nous sommes en train de travailler sur la programmation et les chronogrammes pour la formation. Nous allons faire en sorte que les techniciens qui seront formés et coachés par des experts, maîtrisent la nouvelle technologie pour la prise en main du bâtiment » assure-t-elle.

En effet, la tour de l’ONRTV qui est l’œuvre du groupe tchadien Al-Manna, est la plus grande tour de N’Djaména. Elle est composée de 12 niveaux, 203 bureaux et 557 postes de travail. Elle a coûté 31 milliards de Fcfa à l’Etat tchadien, et les équipements sont estimés à plus de 24 milliards de Fcfa.

 

 

Un commentaire

  1. Sanoussi Baradine
    14 juillet 2018 at 15 h 23 min Répondre

    En lisant cet article, une idée m’est parvenue. Vu la beauté architecturale de la tour de la Rtvt, je pense qu’il est nécessaire de trouver une appellation frappante et symbolique pour elle. Par exemple Tour Djambal-Bahr, Tour Chari ou toute autre appellation de préférence reflétant les valeurs tchadiennes. C’est valable aussi pour les autres édifices publics. C’est pourquoi je propose au Tchadinfos, d’envisager un article sous cet angle. Merci

Laisser un commentaire