Tchad : la malnutrition aiguë modérée sévit dans le Bahr El Ghazal

Une bonne partie des enfants est frappée par l’insécurité alimentaire dans certaines localités de la province du Bahr El Ghazal. Une situation qui préoccupe l’ONG Oxfam.



La faim menace un nombre important d’enfants depuis quelques années dans la province du Barh El Ghazal. Plusieurs d’entre eux souffrent de la malnutrition aiguë modérée selon un dépistage exhaustif de tous les enfants de six mois à cinq ans. Cette enquête a été effectuée par l’ONG Oxfam, en collaboration avec l’Association d’appui aux initiatives pour le développement rural (AIDER) depuis 2019.

Les villages les plus touchés sont Fassaladjoul, Fassaladjouli dans le sud de la province du Bahr El Ghazal. Hormis ces deux villages, d’autres agglomérations sont aussi touchées. Une situation qui, selon la déléguée de l’action sociale de la province, Samira Malo s’explique par ‘’la mauvaise pluviométrie enregistrée dans la zone’’.

Pour lutter contre cette insécurité alimentaire, un centre dénommé ‘’Foyer d’amélioration et de réhabilitation nutritionnelle’’ a été mis en place par les deux ONG. Quatre femmes y travaillent dont deux sont chargées de sensibiliser l’entourage sur la gravité de la situation. Hormis cette mission, le centre fait également le dépistage nutritionnel et pèse les enfants de la localité pour évaluer leur poids. Ceux qui présentent un poids faible sont systématiquement admis au centre. Une vague de 12 enfants est reçue toutes les deux semaines. Les femmes mettent à la disposition des enfants atteints par la famine de la bouillie pour compenser le déficit alimentaire. La bouillie enrichie est préparée à base de : sorgho, de haricot, de la pâte d’arachide, du citron, du sucre et de l’eau.

La préparation de la bouillie enrichie demande du temps. Chose que la monitrice, Haoua Abakar, qualifie de ”tâche difficile. “


Un commentaire

  1. Mahamat Brahim Adam
    15 février 2021 at 20 h 08 min Répondre

    Ça demande énormément de temps donc il faut une planification à temps

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :